Dans le collimateur de la Cour des comptes pour ses faibles rendements, cette petite taxe (30 à 60 euros selon les communes), dont la suppression a été actée par un amendement au projet de loi de finances 2021, disparaît au 1er janvier.

Fixée de manière facultative par les communes, elle s’appliquait aux prestations comme les convois funéraires, les inhumations ou les crémations.